Fixation

Fixation sur le papier du toner thermofusible

La fixation définitive de l’image encrée, puis transférée sur le papier, consiste à fondre le toner thermofusible afin qu’il pénètre dans les fibres du papier et s’y ancre solidement en se refroidissant.

Physiquement, la résine des particules passe par les phases suivantes :

  • état solide (température ambiante), particules dures, de formes irrégulières
  • état viscoélastique (température > température de transition vitreuse Tg), tendance à la sphéroïdisation
  • état fluide visqueux (température > température de fusion Tf), coalescence des particules pour former une masse
  • la masse fluide coule et mouille les irrégularités du papier
  • refroidissement (température ambiante)

Les premières machines utilisent une fixation par four radiant continu : la bande papier passe sous un ensemble de lampes halogènes et réflecteur. Le papier lui-même est pré-chauffé par contact avec une sole chauffante. Les machines de troisième génération voient l’introduction d’une fixation par flash qui présente l’avantage de ne chauffer que le toner et très peu le papier.

Retour Mécanisme

'