Trieuse

LA TRIEUSE E12

Elle permet de trier les cartes d’un fichier dans un ordre donné (croissant ou décroissant ), en effectuant autant de passages qu’il y a de colonnes dans la zone à trier.

Elle est composée de :

  • Un magasin d’alimentation qui reçoit les cartes à trier.
  • Un poste de lecture équipé d’un support balais que l’on déplace suivant la colonne que l’on veut trier.
  • Une piste horizontale équipée d’une chaîne entraînant les cartes et sous laquelle se trouve un ensemble de 12 cases de réception correspondantes aux 12 lignes de la carte. Une 13 ème case, appelée « case rebut », reçoit les cartes qui n’ont pas de perforation dans la colonne que l’on trie, ou qui n’ont pas été lues correctement.

Le réglage de la colonne à trier se fait en déplaçant le support balai de lecture jusqu’à la position correspondant à la colonne à trier.

Les cartes sont introduites une à une, la ligne des neuf en avant, sous le poste de lecture qui mémorisera la valeur de la perforation lue dans la colonne. Cette valeur permettra de ventiler les cartes dans les cases correspondantes, lors de leur passage sur la piste.

Il faudra autant de passages des cartes qu’il y a de colonnes à trier.

On commence le tri par la colonne des unités, la plus à droite de la zone à trier, puis la suivante à gauche, et ainsi de suite jusqu’à la plus à gauche de la zone à trier.

L’ordre de ramassage des cartes dans les cases de réception est très important et conditionne l’exactitude du tri.

Pour un tri alphabétique il faudra deux passages des cartes par colonne triées. (deux perforations par colonne pour une lettre).

La vitesse de tri est de 400 cartes/minute.

Il existe d’autres modèles de trieuses plus récentes qui possèdent des brosses de lecture à la place du support balai. ( D1 à D3, D1000, CS100 à CS103). Leur vitesse de tri varie entre 700 et 1000 cartes/minute.

'