PR71

Imprimante à impact sur bande PR71

PR71 PR71-open
  • Première imprimante à support linéaire des caractères (SLC)
  • Bande en cartouche interchangeable. Vitesse bande : 6 m/s
  • Vitesse d´impression : 1200 ou 1600 lignes /minute
  • Largeur d’impression : 136 ou 160 colonnes
  • Première machine utilisant des circuits intégrés en logique TTL (Transistor-Transistor-Logic)
  • Période de production : 1972 – 1990
  • Quantité : 5000

Il existe deux modèles de PR71 : 1200 ou 1600 lpm. La zone d’impression peut être de 136 ou 160 colonnes. Les connexions principales sont les DPS 7et DPS 8. Elle a été fabriquée à 4833 exemplaires et vendue en priorité sur le marché Américain (près de 2500 à HIS dont 1700 aux USA). Elle a été aussi vendue en OEM à un constructeur Japonais (TOSHIBA).

Elle est équipée d’une belt (Support Linéaire de Caractères) à doigts flexibles défilant à 6 mètres par seconde. La belt est centrée et entraînée par deux poulies bombées. Les caractères sont matricés sur des doigts flexibles ce qui permet de réduire voir supprimer le traînage du caractère imprimé sur le papier. Lorsque le caractère est frappé, il s’immobilise, le doigt compensant par sa flexibilité le mouvement du support. Une fois imprimé le doigt reprend sa position initiale. Son immobilisation, après oscillation, doit durer moins de temps que le passage d’une colonne à l’autre. Ceci est obtenu à l’aide d’un amortisseur viscoélastique reliant le doigt à la bande.

La bande est logée dans une cartouche (principe du disque) interchangeable par l’opérateur ce qui permet l’utilisation de différents jeux de caractères sur un même site. Par codage dans la cartouche, l’imprimante reconnaît le jeu de caractères utilisé. De faible poids et de coût peu élevé, la belt contribue à offrir à l’utilisateur la possibilité d’en avoir plusieurs selon ses besoins.

Le moteur d’impression reprend le module de l’I51. Le marteau balistique est remplacé par un marteau pivotant, ce qui a pour effet de réduire la masse rapportée au moment de l’impact, donc : le temps de contact, la flexion du doigt et la traînée.

Le mouvement de ruban est entraîné par un dispositif à parallélogramme déformable pour compenser l’effort latéral lié à la bande pendant l’impression.

Le papier est entraîné par des tracteurs spécifiques pour assurer un guidage optimal jusqu’au niveau de la ligne d’impression. La vitesse maximale peut atteindre 1,3 mètres par seconde, elle est obtenue pour des sauts plus grands que 14 interlignes. Un meuble motorisé est placé à l’arrière pour assure le bon rangement du papier.

C’est la première imprimante équipée de circuits »Custom », circuits intégrés spécialement développés pour satisfaire des fonctions complexes de la machine.

Des tests et diagnostiques automatiques ainsi que des tests spécifiques résidants dans la machine sont mis à la disposition des techniciens d’entretiens pour faciliter le dépannage.

'