Impact

La percussion de masses frappantes (marteaux) sur une forme imprimante en relief produit le transfert sélectif sur le papier de l’encre contenue dans un ruban encreur.

Classiquement, la forme imprimante est constituée d’images en relief (et inversées) des caractères alpha-numériques utilisés. Ces images sont présentées à la frappe, de façon séquentielle, par un support de caractères. Ce support revêt différentes formes : tambour, barre, bande… Dans le cas des imprimantes rapides, la frappe des marteaux se fait au vol sur un support en mouvement continu ou alternatif. Ces procédés sont limités, non seulement en vitesse d’impression (inerties mécaniques à vaincre), mais aussi en terme de souplesse et qualité d’impression (taille réduite des jeux de caractères, pas de possibilité graphique).

Dans le cas des imprimantes dites matricielles, la forme de chaque caractère est reconstituée à partir des points obtenus par l’impact d’aiguilles. L’impression y gagne en souplesse (jeux de caractère quasi-illimités, possibilités graphiques), mais les vitesses restent très faibles.

Bull a successivement développé plusieurs modèles d’imprimantes à marteaux et tambour avant de créer, début des années 1970, une technologie originale de support linéaire de caractères sous la forme d’une bande métallique souple en mouvement continu, tendue sur deux poulies. Son originalité principale réside dans l’utilisation de doigts porte-caractères flexibles qui autorisent de hautes vitesses de bande sans pénaliser la qualité d’impression.


'