Pour faire quoi ?

LA MÉCANOGRAPHIE POUR QUOI FAIRE

Dans les années 1950, la mécanographie à cartes perforées, ou traitement de l’information à l’aide de machines électromécaniques à partir de données saisies sur cartes perforées, est utilisée essentiellement pour des applications de statistiques, de comptabilité et de gestion. L’automatisation des travaux de bureau a trouvé une solution très efficace et très rentable dans les matériels à cartes perforées. Il s’agit d’une gamme de machines juxtaposées dans un même atelier; tout en fonctionnant de façon indépendante (sauf quelques exceptions de machines connectées dont nous parlerons), elles présentent la particularité :

  1. D’utiliser un document de base unique, la carte perforée établie une fois pour toutes et soigneusement vérifiée, puis utilisable autant de fois qu’on veut. C’est la mémoire permanente des données d’information et compréhensible par la machine.
  2. D’employer ensuite des procédés purement automatiques pour effectuer toutes les opérations de base à partir de ce document unique, et résoudre ainsi tous les problèmes types.
  3. D’obtenir, selon les machines et les travaux à réaliser :
    • L’organisation des fichiers pour traitement ultérieur.
    • L’ajout d’un résultat de calcul intermédiaire en préparation du traitement final.
    • Une sortie définitive imprimée (Bulletin de salaire, fiches de stocks …).
    • La création d’une carte récapitulative reflétant une situation donnée, afin de préparer un nouveau cycle d’exploitation (journalier, hebdomadaire, mensuel, …).


'